06 10 49 36 83 support@viti-coaching.com

Le codéveloppement, vous connaissez ? C’est une méthode qui permet de travailler sur des problématiques professionnelles (humaines, relationnelles, sur projet, …), en intelligence collective.

Nous étions lundi et mardi dernier au premier grand événement sur le codéveloppement professionnel en Méditerranée. Le Canada et le co-fondateur de la méthode étaient là pour transmettre leur vision. La Belgique était aussi au rendez-vous ainsi que des coachs des quatre coins de la France.

L’efficacité de la méthode a été reconnue par tous dans les différents groupes que chacun anime.

Une question reste bien présente : comment adapter le codéveloppement aux entreprises ?
Agendas surchargés, déplacements, difficultés à réunir un groupe dans un même lieu, sur un même créneau et pour une durée suffisante à faire émerger l’intelligence collective et des solutions.

Chez ViTi, notre expertise repose sur la performance des équipes dispersées et nous avons pu l’appliquer aux groupes de codéveloppement professionnels.
Dans cet article découvrez 3 clés tirées des meilleures pratiques de management à distance pour faire bénéficier aux collaborateurs en entreprise des vertus de cette méthode

 

 

CLÉ n°1 : Appréhender le temps différemment 

Lorsque les agendas sont surchargés, c’est paradoxalement le meilleur moment pour proposer du codéveloppement aux collaborateurs. Grâce à cet espace de confidentialité, de bienveillance et de contribution, chacun a l’opportunité de déposer ses problématiques managériales et opérationnelles. Et comme l’union fait la force, on résout en 2h de temps, ce qu’on aurait pu mettre bien plus de temps à résoudre seul.

Mais ce n’est pas tout. Dans le codéveloppement, il ne s’agit pas tant d’apporter des réponses et de partager ses pratiques que d’être prêt à voir sa situation sous un angle de vue différent. L’une des forces de la méthode tient à l’étape de reformulation où chacun, après avoir écouté le porteur du sujet parler lui renvoie ce qu’il a compris. Le porteur du sujet voit alors sa demande sous autant d’angles d’approches que de participants au groupe et constate la plupart du temps qu’il peut tirer la pelote de laine par un autre bout. À son tour il fait évoluer sa demande et les propositions de solutions et de retour d’expérience peuvent fuser.

Aussi, pas de solution miracle concernant le temps, mais une incitation à changer de regard sur le temps passé à travailler sur ces sujets. C’est tout le temps gagné à tenter de les résoudre de son côté et sans les confronter à des regards externes qui peuvent apporter un éclairage décisif dans la mise en place de solutions.

 

CLÉ n°2 : Oser le codéveloppement à distance 

Dégager du temps n’est pas tout. Encore faut-il réunir les participants au même moment et au même endroit. Le codéveloppement à distance répond à cet enjeu. D’abord parce qu’il permet d’éviter les temps de déplacements, ensuite parce qu’il peut se vivre sur des temps plus courts. En effet, la concentration qu’exige la distance permet une efficacité plus dense sur un temps plus resserré. L’absence du non-verbal va canaliser l’attention sur l’écoute et forcer chacun à se raccrocher au discours qui prend une importance plus grande.

La distance permet également une richesse de profils. Plus de contrainte géographique et donc la possibilité de convier au groupe des profils répartis aux quatre coins du globe. Cette dispersion favorise la diversité des cultures et de fait du partage et de la confrontation fructueuse des visions. Un collaborateur français peut ainsi apprendre de la manière dont son homologue allemand dans son contexte à lui traiterait une situation. Chacun repart avec des apprentissages forts.

En terme d’outils, certains l’animent par téléphone, d’autres avec des outils de visioconférence. Chez ViTi nous faisons le pari de la focalisation sur l’écoute et mettons de côté la vidéo pour initier le groupe à ses ressentis, ses interprétations perceptives et non plus visuelles; la vidéo pouvant générer des incompréhensions et décentrer du coeur du sujet quand on est à distance et que l’on n’a pas tous les éléments de contexte.

Pour découvrir notre plateforme de codéveloppement à distance lors d’une séance réelle de codéveloppement, c’est par ICI.

 

CLÉ n°3 : Adresser les problématiques liées aux nouveaux modes d’organisation 

Télétravail, flex office, équipes dispersées, transversalité, nouveaux modes de management, … autant d’enjeux déstabilisants et qui suscitent des questionnements pour chacun. Pourquoi ne pas profiter de l’intelligence collective que permet le codéveloppement pour adresser tous ces sujets et les faire évoluer ?

Appuyer sur des leviers de motivation, d’organisation, de gestion des priorités par le codéveloppement, permet en effet de répondre aux défis que posent ces nouveaux modes d’organisation.

Un mot à nos lecteurs startupers : nul besoin d’atteindre le milliers de collaborateurs pour s’essayer au codéveloppement. Dans une petite équipe, il peut renforcer les liens, permettre à chacun d’exprimer sa vision et ses besoins. Alors n’attendez plus : codéveloppez 🙂

 

Olga Gilbert

Olga Gilbert

Directrice Marketing

 

Pin It on Pinterest