Garder un coup d’avance sur le marché … c’est le concept de la stratégie océan bleu. L’océan rouge c’est celui de la concurrence où chacun est concurrent de son voisin et cherche à faire mieux : difficile de tirer son épingle du jeu ! L’océan bleu tel que théorisé par W. Chan Kim et Renée Mauborgne consiste à s’écarter des marchés hyper-concurrentiels aux perspectives de croissance limitées pour se focaliser sur des marchés encore peu exploités.

Pourquoi le codev en fait-il partie ?

1. Connu mais méconnu

Ces vingt dernières années, le codev a connu un bel essor en France et à l’international, toutefois, sa vulgarisation a aussi coûté à sa « bonne » notoriété. Il n’est pas rare de croiser des prospects qui croient connaitre le codev pour l’avoir déjà « expérimenté ». Or l’ouverture du codev (tel que pensé par les québécois qui ne veulent pas le cantonner à une certification) a aussi fait que bon nombre s’en sont emparés sans l’animer dans le respect des règles de l’art, manquant d’une formation digne de ce nom.

Pourquoi ne pas proposer à vos prospects qui disent : « le codev je connais déjà mais très peu pour moi« , de lui donner une nouvelle chance avec une séance découverte que vous leur offrez pour s’en faire une nouvelle idée.

En effet, il s’agit de bien plus qu’une méthode en six étapes qu’on « déroule » et sa puissance est particulièrement riche par la transversalité des bénéfices qu’elle apporte.

2. D’actualité après le séisme de la crise sanitaire

Plus que jamais après les remous qu’on connus les entreprises, le codev est approprié. Il permet sur des temps courts et en collectif de faire évoluer des représentations, des situations bloquées, de former par le biais de cas réels. En effet, grâce à son orientation « action » et résolution, le codev permet de réunir des personnes qui tout en travaillant à résoudre des situations réelles vont gagner en hauteur de vue, connaissance de soi, ouverture à l’autre, …

Pourquoi ne pas suggérer à vos clients actuels d’en proposer un cycle pilote à des exécutives qui justement n’ont « pas le temps » de prendre le temps. La modalité distancielle grâce au format E-Codev sur SquareMeeting permet en outre de le vivre avec une qualité bien particulière centrée sur l’introspection, l’écoute, l’intimité du groupe, la disponibilité mentale, sans s’encombrer de temps de transports et de déconnexion de son « réel ».

3. La stratégie océan bleu autour de moi

Qui sont les clients que vous avez à qui vous n’avez encore jamais parlé de codev ? Il n’est même pas nécessaire d’en mentionner le nom … Concentrez-vous sur les problèmes qu’il résout pour proposer un accompagnement qui a fait ses preuves pour aborder tel ou tel caillou dans la chaussure. Les collectivités locales autour de vous pourraient-elles en bénéficier ? L’entreprise au bout de votre rue ? Le besoin de contact à l’issue de la crise sanitaire vous garantira un bon accueil si vous allez littéralement frapper aux portes des entreprises de votre territoire. En outre, ce sont souvent celles qui ont le moins entendu parler de cette approche ancienne et pourtant toujours d’actualité … 

Vous êtes animateur interne au sein d’une entreprise ? La logique est la même. Sans doute rencontrez-vous aussi des difficultés à déployer en interne. Quelle part de ces difficultés tient aux fausses croyances de vos interlocuteurs internes sur le codev ? Proposez leur en 2h de temps d’en (re)faire l’expérience avec vous pour s’en faire leur propre idée. 

… Et pour tout projet que vous pourriez avoir, emmenez-nous dans vos valises, nous serons plus qu’heureux de porter ces projets avec vous et d’en garantir un déploiement pertinent et qualitatif pour vos clients. 

Animatrice certifiée en Codéveloppement Professionnel, et passionnée par les enjeux d'intelligence collective à distance, Olga anime et forme aux nouveaux usages d'animation à distance.

Comments (2)

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *