SquareMeeting, c’est l’outil allié des coachs, consultants, formateurs dans la digitalisation de leurs contenus de formation ou d’animation. 

L’interface, pensée à partir des sciences neuro-cognitives et de l’expérience des fondateurs, coachs de métiers permet de « créer de la proximité à distance » à partir de partis pris tels que l’absence de vidéo, la table ronde qui horizontalise les échanges, les passages par écrit, les comptes-rendus de réunion automatiques, … 

Qu'apporte ViTi au regard d'autre solutions existantes sur le marché ?

  • Organiser une réunion à distance, c’est gagner 53% d’efficacité par rapport à une réunion non préparée. 

SquareMeeting permet à l’animateur de se poser les bonnes questions en amont pour créer et structurer sa réunion. En effet, chaque animateur (manager, formateur, coach), bénéficie d’une bibliothèque de templates et peut également créer les siens de façon pédagogique pour adapter le présentiel au distanciel sans le calquer.

En pratique, les problèmes posés dans les réunions à distance sont proches des problèmes posés en présentiel. À ceux-là s’ajoutent :

Problèmes liés aux dispositifs techniques en vidéo :

  • Avec la vidéo, pas de croisement oculaire : risques de mauvaise interprétation du non-verbal 
  • Médiation de l’écran où l’on ne voit pas l’autre mais une « représentation » de l’autre (Plus d’info ici)
  • Attention accaparée par des détails (sa propre image renvoyée) 

Dispositif social :

  • Représentation commune de la réunion plus difficile du fait éventuellement des différences culturelles des participants (qui dit distance dit parfois multiculturalisme) 
  • Buts individuels différents (idem en présentiel) 

Conséquences : on s’éloigne de l’objectif commun et des moyens pour l’atteindre.

Chez ViTi, nous proposons des démarches outillées pour des réunions à distance structurées et efficaces. 

En quoi répondent-elles à ces difficultés (manque de structure, manque d’efficacité) ? 


  • pour plus d’efficacité : agenda structuré et timing des différentes étapes. 
  • Pas de vidéo 
  • Pas de chat (Le chat augmente les processus parallèles et la quête d’objectifs individuels plutôt que communs) 
  • Des étapes prédéfinies pour clarifier les attentes vis à vis des participants et ne laisser aucune zone de flou ex : l’inclusion où chacun dit un mot sur son humeur. 
  • Une régulation de la parole pour des temps de parole répartis à propos et une inclusion de tous les participants. 

Animatrice certifiée en Codéveloppement Professionnel, et passionnée par les enjeux d'intelligence collective à distance, Olga anime et forme aux nouveaux usages d'animation à distance.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *